Leyla – Fidèle abonnée de YaniSport


Nom : Pekdemir.
Prénom : Leyla.
Date de naissance : 16 août 1993.
Profession : Chargée de communication en alternance Master 1.
Objectif initial : Perte de poids / Perte de masse graisseuse / Tonification musculaire.


quotesDu 48 au 36… Les 7 dernières années de ma vie... Je suis née ronde, je l’ai toujours été. Dès toute petite je prenais du poids à vue d’oeil, pour me retrouver obèse à l’adolescence.
Insultes et moqueries étaient mon quotidien, mais j’ai heureusement des proches en or, familles et amis, qui ont toujours été là pour moi.

Un corps que tu rejette et qui te dévalorise chaque jour n’est vraiment pas simple au quotidien. J’étais mal dans ma peau et malheureuse au fond de moi, mais toujours le sourire, il fallait avancer malgré tout, il y a bien pire dans la vie !

J’ai enchaîné des régimes inutiles toute ma jeunesse, sans conviction, je faisais de la danse pendant des années, mais je n’étais pas plus sportive que ça, et je mangeais beaucoup et mal. En très grande quantité. Mon métabolisme lent me l’a très mal rendu, jusqu’au jour où même la taille 48 devenait trop petite pour moi, et la balance avoisinait les 100kg…

Le déclic ? Tout a commencé en 2010. Mes professeurs de sport au lycée m’ont inscrit contre mon gré à l’athlétisme pour le bac. Je me suis sentie humiliée et totalement incapable, car il était pour moi impossible que je cours 3x500m.
C’est bête hein ? Mais j’ai pleuré toute la nuit, je voulais aller dans un centre pour obèse. Ma mère a refusé et m’a pris un rendez-vous avec une nutritionniste. Cette personne a enclenché le début de ma nouvelle vie.

Des propos directs, des explications claires et un suivi régulier. J’ai débuté un rééquilibrage alimentaire pour apprendre à manger pour vivre, et non pas vivre pour manger. Je n’avais aucune idée de ce qu’était le sentiment de satiété. J’ai perdu une dizaine de kilos grâce au changement d’alimentation (j’ai une maman en or qui faisait mes repas spécifiques), et sans m’en rendre compte, les entraînements d’athlétisme à l’école chaque semaine m’aidaient dans cette perte de poids.

Mais non non non, je n’étais toujours pas sportive pour un sous.

En 2011, j’ai débuté un BTS et me suis inscrite dans une salle de sport à côté de l’école. J’y allais, sans objectif, sans conviction, pensant que le simple fait d’être à la salle et faire 15 minutes de vélo et quelques exercices allait me faire mincir… oui, bien-sûr.

Cela a duré jusqu’en 2014, je suis partie de chez mes parents pour les études et c’était la catastrophe culinaire, j’ai repris un peu de poids et je n’allais plus à la salle. Entre temps, j’ai rencontré la personne qui partage ma vie aujourd’hui. Il était très sportif et allait beaucoup à la salle. C’est aussi de là qu’est née cette motivation.

Soutenue et épaulée par lui, il est depuis le début un soutien sans faille dans ce long parcours. En cas de doute ou de baisse de motivation, je peux compter sur lui.

En 2014, retour à la maison et inscription dans une nouvelle salle. Déterminée, j’ai rencontré divers coachs sympas qui m’ont donné de très bons conseils et m’ont aiguillé pour les débuts.

J’ai commencé à organiser mes séances, à les préparer : quelles parties du corps, quelle intensité, quels exercices... Je voulais perdre du poids, donc mon objectif était de faire un maximum de cardio. Je partais à la salle au minimum 3 fois par semaine, pour environ 2h de cardio à chaque fois. Je faisais quelques exercices de renforcement musculaires, je suivais les cours vidéo de ma salle de sport pour débuter.

Au top pour apprendre les bases et les postures.

Je me suis beaucoup affinée, certes, mais je n’avais plus de formes et ce n’était pas ferme, je me suis fixée de nouveaux objectifs ! J’ai organisé mes séances différemment : allier cardio et musculation. Patience, travail, persévérance, détermination, souffrance… et de réels résultats sont apparus.

Seule, j’ai appris à connaître mon corps sportivement mais aussi niveau alimentation, ses réactions, ce qui fonctionnait ou non, pour adapter mon hygiène de vie. Je prenais des exercices de personnes fiables sur Instagram et YouTube afin de faire évoluer mes séances.

J’ai poursuivi les efforts depuis, je n’ai jamais abandonné malgré des hauts et des bas, j’ai cherché à évoluer, à me dépasser, me surpasser et voilà qu’aujourd’hui le sport est une vrai passion pour moi !

J’ai découvert le running il y a un peu plus d’un an maintenant, avant je courais sur tapis de course sans plaisir, je fais désormais ma sortie running en extérieur chaque weekend (ce qui m’a rapproché de mon papa, car nous courrons ensemble quand je rentre chez mes parents) & 3 à 4 séances à la salle par semaine. Je vis à Paris pour un Master en alternance, alors je m’organise pour maintenir le rythme.

Chaque dimanche, j’écris dans mon téléphone les séances que je vais faire, et je fais mes mealprep : je prépare mes repas pour chaque jour où je vais à la salle. Car comme tout le monde, après une journée de boulot quand je rentre de la salle à 21h je n’ai pas envie de cuisiner.

On me demande souvent quel est le « secret », il n’y en a pas, mais il y a des mots d’ordre : MOTIVATION et ORGANISATION. Une bonne alimentation variée et équilibrée, une bonne hygiène de vie et du sport, mais avec plaisir !
Ne vous forcez surtout pas. Faites ce qui vous plaît. Cela peut demander des sacrifices, mais ça en vaut tellement la peine. Tout est dans la tête.

Avec le temps, me voilà à -35kg au compteur, et je suis passée d’une taille 48 à un 36. Qui l’eut cru ? Certainement pas moi. Je ne réalise d’ailleurs toujours pas vraiment, et c’est maintenant un combat au quotidien pour tenter de s’assumer ENFIN et de profiter car sincèrement… CA CHANGE UNE VIE.

Je n’aurais JAMAIS imaginé être capable de perdre 35kg uniquement par ma propre volonté et détermination. Crois en tes rêves, ne lâche jamais tes objectifs, tu es la seule personne qui a le pouvoir de changer ta vie, et RIEN N’EST IMPOSSIBLE.

Et le Coach dans tout ça ? Je fais partie de la #TeamYaniSport depuis quasiment les débuts, il n’y avait que quelques centaines d’abonnés, et des vidéos amateurs présentant des exercices régulièrement. J’ai de suite accroché au concept qui assurait une forte proximité et se mettait totalement au niveau de ses abonnés avec une grande simplicité.

Aujourd’hui, YaniSport a évolué, et c’est avec une humilité impressionnante que le Coach fait partie de notre quotidien. Le travail réalisé reste incommensurable tellement il est unique sur les réseaux sociaux. Merci encore pour toute cette motivation, tous ces conseils, et de prendre ce temps précieux pour nous répondre autant que possible.

Anissa – Fidèle abonnée YaniSport


Anissa

Nom : Lamhaddan.
Prénom : Anissa.
Date de naissance : 20 août 1994.
Profession : Etudiante.
Objectif initial : Perte de poids / Perte de masse graisseuse / Tonification musculaire.


quotes J'ai connu YaniSport bien avant le premier défi, bien avant que le Coach puisse montrer sa tête... Une vraie source de motivation sauf que je n'étais pas prête à me mettre au sport, ni à perdre mes 13kg. Je lisais les publications du Coach, ses stories avec l'envie de tout changer.

2ème défi pendant la période de Noël... et toujours pas motivé. Pourtant j'enviai toute ces personnes qui le faisait et je me sentais ridicule et au fond de moi-même, je savais que j'allais sauter le pas. Je l'ai sauté le 1er janvier 2017, parce que 2017 pour moi est une année de grand changement dans ma vie. Pleins de projet en tête, alors pourquoi pas pour le sport et l'alimentation ?

Aujourd'hui, j'ai un cahier nommé Conseil YaniSport, à la fois alimentaire et sportif : - 7.5 kg avec -22cm de tour de hanche - 10 cm tour de cuisse - 15 cm des fesses... 3 mois de sport que du bonheur ou pas.. mais c'est un rituel, un besoin chaque jour, car le sport apporte plus de choses bénéfiques que la perte de poids... Une nouvelle vie, une confiance en soi et d'autres objectifs.

Comment ? Juste le Coach. Motivation ? Snap quotidien du Coach YaniSport. Besoin de conseil ? Coach YaniSport. Il n'y a pas de secret : de la bonne volonté et être déterminée à être la meilleure version de soi-même. Se fixer des objectifs à court, moyen et long terme est le seul moyen de rester motiver. Si je suis arrivée tout le monde sans exception peut y arriver je suis qu'une simple abonnée comme vous.

Je ne suis pas encore à l'heure mais bientôt.

Elisa Bachir Bey – Actrice française


Nom : Bachir Bey.
Prénom : Elisa.
Profession : Actrice française.
Objectif initial : Tonification musculaire des membres inférieurs / Hypertrophie des fessiers / Maintien en forme.


quotes Je suis devenue addict aux séances du Coach, j'ai enfin trouvé un training qui me correspond. Les séances sont complètes et varient à chaque fois, mais restent toujours personnalisées.

Le point fort du Coach, est d'avoir ciblé immédiatement mes besoins et les zones que je voulais muscler en priorité, il s'adapte à mes besoins de la vie quotidienne. S'entraîner seule est parfois difficile et j'avoue qu'avoir un coach me motive énormément, ça me permets de repousser mes limites et de donner le meilleur de moi-même.

Parfois j'ai l'impression que je suis au maximum de ce que je peux faire et il me montre que non. C'est comme s'il connaissait mes capacités mieux que moi-même !

Les entraînements sont intenses mais toujours ponctués d'encouragements et de bonne humeur ; alors on a envie d'en faire plus ! Et les résultats sont là. On se dépasse et on est fier de soi.

Alors merci Coach de ne jamais me lâcher !